Léonard de vinci 2
Léonard de vinci 4
léonard de vinci 1
Léonard de vinci 3

Pour lire l'article paru dans Ouest-France, c'est ici.

Pour commencer les ateliers d’écriture au Lycée Léonard De Vinci avec une classe de seconde « Métiers de la Mode et du Vêtement ».

Pourquoi nous nous voyons ? Pour écrire un texte ensemble. Un texte qui pourra être lu en public par vous, ensemble, lors du forum "Moi nous les autres". Un texte qui pourrait être repris par la suite par l’atelier théâtre et joué à la fin de l’année. Un texte qui aura peut-être aussi un autre destin que nous ne connaissons pas encore… Car les textes ont leur vie propre. Alors bon… écrire un texte ensemble… qu’est-ce que ça veut dire… ben… C’est justement ce qu’on va essayer de trouver… Ce qu’on sait, c’est que nous avons 5 séances pour écrire ce texte. 2 fois 3 heures et 3 fois deux heures. À partir d’aujourd’hui et jusqu’aux vacances de Noël. En fait, rien n’est écrit à l’avance, il n’y a pas de règle pas de manière de procéder. Ça dépend de chacun. Il faut que nous trouvions nos manières propres. Chacun doit prendre part à ce travail comme ça lui vient. Chacun à son mot à dire. Une petite chose, même minuscule, qui a l’air insignifiante, peut devenir fondamentale, importante. Un rien. Une idée qui passe par la tête. Il faut donc être à l’écoute. Il faudra être attentif à tout. Au départ, on ne sait pas du tout ce qu’on va faire, ce qu’on va écrire. Vous, comme moi. C’est la page blanche. C’est ça qui dérange, c’est qu’on ne sait pas ce qui va arriver. C’est justement cet état qu’il faut apprivoiser, essayer d’accepter car il fait un peu peur. Pour commencer, on va essayer de se poser des questions et de faire des détours. Avancer à tâtons… Faire le contraire de ce qu’on croit devoir faire normalement. Pour arriver petit à petit à notre objectif qu’on garde dans un coin de notre tête : écrire un texte. Au début, on n’essaye surtout pas de faire bien. On ne se dit surtout pas que ce qu’on fait n’est pas bien. On ne sait pas. Et c’est petit à petit, en reprenant et reprenant, en tournant longtemps autour du pot qu’on va découvrir ce que nous devions écrire… Aujourd’hui, on commence à être auteur…

Sylvain Renard
Le 08.11.2011